Imprimer
Catégorie : Reportages / Compétition
Affichages : 1897

seelandersBienne Seelanders - Sayaluca Cadempino Lugano 5-4 pro (1-3 1-1 2-0)

Le champion suisse en titre a dû faire preuve d'abnégation pour s'imposer samedi passée contre Sayaluca. Après 3 minutes de jeu, Jérémy Gurtner était pénalisé de 5 minutes + match pour une charge à la tête sur Michele Crivelli. Sonné et ouvert sur le haut du nez, le Tessinois devait quitter immédiatement son équipe et partir en ambulance pour effectuer des examens à l'hôpital de Berne.

Après 10 minutes d'interruption, Sayaluca reprenait la partie en power-play. Durant cette pénalité majeure, Marcel Muri réussissait à faire courber le gardien Raphaël Friedli (0-1). Quelques instants après ce power-play, Gabriele Falconi profitait d'une mésentente dans la défense biennoise pour offrir un caviar à Mattia Koch qui allait déjouer Friedli pour la deuxième fois en moins de 9 minutes de jeu. A 4 contre 4, Les Biennois se créaient de nombreuses occasions dont une seule (but Cyril Estoppey) trouvait les filets de Roy Bay. Sayaluca reprenait dans l'enchaînement 2 buts d'écarts par Luca Grassi, très en forme en cette fin de saison (1-3 après 20 minutes).
En seconde période, Sayaluca continuait à museler très intelligemment le jeu biennois. Les hommes de Roethlisberger devaient cravacher pour revenir à 2-3 par Gaëtan Gozel  mais une pénalité mineure juste avant la seconde sirène les remettait à deux longueurs des Tessinois (2-4 par Luca Grassi).
Le scénario se répétait dans le dernier tiers avec une défense tessinoise bien regroupée et une attaque seelandaise ne trouvant pas de solution. Le temps défilait et le match prenait gentiment le chemin de la victoire pour Sayaluca mais Cédric Paratte relançait les affaires des Roses à 5 minutes de la fin (3-4). Les Biennois bénéficiaient ensuite d'un power-play à deux minutes de la fin, ce qui permit à Bienne de revenir à 4 partout par Sébastien Gurtner.
Dans la prolongation, les locaux dominaient le jeu sans véritablement se montrer dangereux et il fallait attendre la fin de cette prolongation (79'37) pour que Cédric Paratte déjoue le gardien Bay dans une position excentrée. 

crivelli

Cette première manche a été très indécise et sujette à beaucoup de discussions sur les réseaux avec les charges sur Crivelli (Sayaluca - photo) et Monbaron (Bienne Seelanders). Par moment, le duo arbitral a laissé beaucoup jouer et n'a pas pris de décisions de sanctionner. Ce duo devrait être reconduit car la FSIH a décidé de mettre le même duo durant toutes les séries. La pression sera grande pour les joueurs, mais aussi les arbitres.

Nous souhaitons un prompt rétablissement à Michele Crivelli.

crivelli2

On vous laisse d'ailleurs voir quelques séquences vidéos sur le site de Bienne Seelanders qui met en évidence quelques charges non sifflées.

1ère photo: Urs Friedli www.friedli.ch 
2ème et 3ème photo : page facebook Sayaluca