Imprimer
Catégorie : Reportages / Compétition
Affichages : 2708

FSHBRLa saison hivernale n'arrête pas les passionné-e-s que nous sommes! Depuis plus de 24 ans (1991-1992), le championnat broyard (FSHBR) démarre fin octobre prenant ainsi le relais du championnat d'été (FSIH) permettant ainsi aux équipes de la Broye et régions de pratiquer le sport quasiment toute l'année sans interruption. Approchant la mi-saison tout prochainement, nous souhaitons le faire connaître davantage à nos lecteurs/trices de topsniper.ch. C'est un championnat très actif avec de nombreux matchs, avec des moments très passionnés lors de la fin de saison et des finales. Penchons-nous un peu plus sur ce championnat:

Aire communes new2


Où se déroule le championnat broyard (FSHBR)? Quelle région?
Géographiquement, le championnat est né au cœur de la Broye Vaudoise et Fribourgeoise entre les villes de Payerne, d’Estavayer-le-Lac et d’Avenches. Avec des décrochements jusque dans le Vully (près de Morat) et aussi dans la salle de Givisiez (près de Fribourg), il y a également Lausanne par le passé et plus récemment Aire-la-Ville qui y participe. Plus globalement, la Broye se situe entre les villes d’Yverdon-les-Bains, Fribourg, Berne et Neuchâtel au cœur de la Suisse Romande.

Un bref historique de la FSHBR à travers ses bientôt 25 ans d'existence:

Lors de la saison 1991-92, 7 clubs se sont mis ensemble pour lancer le 1er championnat régulier broyard. Si une grande majorité des équipes d’alors étaient de Payerne et environ, Estavayer et Avenches étaient également de la partie. La 1ère finale voit la victoire d’Estavayer sur les IceKings de Payerne sur la piste en tartan orange d’Avenches. Les règles de l’époque étaient bien différentes de maintenant, mais les clubs ont montré qu’ils ont rattrapés bien vite leur retard. Les parties de l’époque se jouaient en 4x20mins sans arrêt de jeu, sans arbitres et avec un chronomètre sur l’un des buts. Pour l’anecdote, les dimensions de cages de buts et des places étaient différentes d’un endroit à l’autre. Enfin le gardien jouait à pied à la différence des autres joueurs.

 

Mais très vite le championnat broyard se développe et accueille au fil des années de nouveaux clubs (+5) et les licences et feuilles de matchs (en 92-93), une catégorie juniors et la coupe FSHBR (en 93-94) sans oublier l’introduction de l’arbitrage réparti entre les clubs et les casques obligatoires pour les joueurs également. Puis en 1995-96, une 2e division apparaît. Les 8 meilleures équipes de la saison précédente étaient qualifiés en Division (D1). La même année, la 1ère place entièrement dédiée au Skater-Hockey apparaît à Montbrelloz/Forel.

 

Chaque saison amène son lot d’innovations et de progrès.
Notamment lors de la saison 1996-97 où les 1er Key-Players apparaissent dans le championnat, ainsi que d’une coupe Junior. La saison suivante, le 1er club « étranger » (ou plutôt hors de la Broye vaudoise et fribourgeoise) est inscrit dans le championnat : IHC Roller de Lausanne. En 1999-2000, un grand pas en avant se produit pour la FSHBR qui, non seulement crée la catégorie Minis, mais qui également adhère à la FSIH à travers un partenariat toujours en vigueur à ce jour.

Dès les années 2000, Internet devient un vecteur de communication pour la FSHBR également avec leur site www.fshbr.ch. L’année suivante, un grand événement voit l’accueil à Bussy du Championnat d’Europe des nations ; dont les équipes nationales suisses en Actifs et Juniors remportent le tournoi. Les années suivantes permettent petit à petit à la FSHBR de s’adapter doucement mais progressivement aux règlements IISHF et aussi FSIH. Depuis cette saison 2015-16, la quasi-totalité du règlement FSIH est repris. Il subsiste quelques différences mais qui seront harmonisées progressivement.


Depuis les années 2003-2005, les catégories D3 et Juniors-Novices-Minis ont fait leur apparition. La catégorie D3 se dédouble même en 2011-2012 au profit de 2 groupes A et B d’environ 9 équipes. Les dernières années ont permis à la FSHBR de rendre obligatoire l’équipement de leurs places avec des panneaux d’affichage incluant aussi les pénalités. Et chose nouvelle depuis 2014 : La FSHBR a été la première à introduire les feuilles de matchs réalisées « online »!

MatchEnCoursA152

C’est à dire qu'en temps réel, il vous sera possible de suivre en direct également l’évolution du score ! Bravo pour l’évolution apportée qui est un net progrès pour notre sport et sa publicité ! Le site internet fshbr.ch est également riche en données et autres statistiques puisque vous pouvez retrouver les scores, les classements et les contingents des équipes automatiquement mis à jour. Les statistiques (buts, assists et pénalités) le sont également (il reste toutefois quelques petites corrections à apporter…). Exemple d'un match de samedi soir 4 décembre D1 (Avenches 1A contre Payerne): http://www.fshbr.ch/matchs/match/1145

 

Et aujourd’hui – toujours un championnat d’avant-garde ?

 

Effectivement, le succès ne s’est pas démenti ! Puisqu’après quasi 25 ans, le championnat regroupe plus de 1436 joueurs et joueuses (au 1er décembre 2015) qui garnissent 59 équipes des 17 clubs et qui sont réparties à travers les 3 divisions du championnat et sans oublier également les catégories Juniors/Novices et Minis.

Clubs-1Clubs-2

 

Pour la saison 2015-2016, plus de 250 matchs de saison régulière sont prévus entre toutes les équipes, sans oublier les play-offs et play-outs durant le mois de février et qui se termineront en apothéose lors d’un week-end de 3 jours avec des finales regroupant toutes les catégories.De plus, la fédération bien que composée de bénévoles et amateurs dévoués toujours bien occupés se démène pour amener des nouvelles idées et progrès pour notre sport.

Les dernières évolutions dont le plus visible est la feuille de match « online » en est un témoignage tangible. Mais le championnat attire non seulement des équipes de partout (Lausanne/Lutry depuis 1997 et même Aire-la-Ville/ex-Mandement depuis 2012) sans compter les nombreux mercenaires jurassiens qui jouent quelquefois les premiers rôles dans le championnat broyard.

La FSHBR attire et suscite l’intérêt aussi par son système d’auto-arbitrage entre les clubs (... il est vrai renforcé par plusieurs arbitres FSIH pour pallier les manques de contingents). Il est également intéressant de voir le succès des événements phares de ce championnat broyard en prenant part aux soirées Awards et aux Finales chaque saison qui remplissent les salles et tentes !

 

Un charme convainquant qui attire et passionne le public broyard et au-delà. Sans oublier enfin que la FSHBR innove et met le paquet pour la promotion de la future relève en contribuant fortement pour leurs futur-e-s champion-ne-s en leur permettant d’acquérir un équipement quasi gratuitement lors de leurs 1ers coups de patins en catégorie Minis. De quoi assurer encore de belles et glorieuses années, sans compter que les projets de nouvelles pistes ou de rénovations demeurent nombreux à travers la Broye. Les communes concernées jouent le jeu en reconnaissant la vocation populaire et sportive de notre sport et pour leurs habitant-e-s qu’ils soient joueurs, parents, passionnés ou simples supporters.

 

A suivre prochainement, la situation à mi-championnat et les enjeux en vue des play-offs/outs durant le mois de février. Enfin, les finales FSHBR toutes catégories se dérouleront les 4, 5 et 6 mars 2016 chez les Seehawks d’Estavayer-le-Lac.   D’ici là, le staff rédactionnel de topsniper.ch vous souhaite un très bon championnat à toutes et tous !