finale-2016-acte4

Après le week-end passé à Givisiez, il est bien difficile de sortir un futur favori pour le titre de champion suisse 2016. Givisiez était bien parti samedi en fin de journée après son net succès du jour face à Bienne Seelanders (10-2), mais les Biennois semblent maintenant en position de forces après avoir gagné le match N°4 dans la Real Sport Arena de Givisiez (3-9). Alors quelle équipe peut se targuer d'avoir un avantage sur l'autre. Sûrement celle qui appliquera au mieux les consignes de l'entraîneur et celle qui jouera pour ses coéquipiers.

En analysant les matchs N°3 et 4, il y a beaucoup de similitudes. En effet, deux scores larges et à chaque fois une équipe très solide défensivement, Givisiez pour le samedi et Bienne pour le dimanche. Il était aussi étonnant de voir une équipe biennoise très empruntée le première jour du week-end avec une attaque sans jus. Et le lendemain, ces mêmes joueurs retrouvaient tout leurs verves et leurs puissances offensives. Un "copier-coller" dans le sens inverse pour les joueurs de Laurent Rigolet. Il faut aussi dire que durant ces deux matchs, les joueurs ont essayé de porter l'équipe par quelques percées individuelles, un grave erreur à notre sens car près de 80% des buts sont tombés sur des jeux collectifs!

 

L'aspect mental
Les coachs Laurent Rigolet et Julien Boillat devront préparer au mieux mentalement leurs joueurs pour l'ultime match de cette finale. Il est presque regrettable que les deux équipes aient coulé à pic en fin de rencontre lors la double confrontations à Givisiez. Samedi prochain à 15h00, aucune de ces deux équipes n'aura le droit de flancher et devra absolument croire en sa chance jusqu'à la dernière minute, sous peine de revoir un score fleuve au Mettmoos de Bienne Seelanders. Le Inline Skater Hockey étant un sport tellement spectaculaire que le moindre relâchement se paie cash. 

 

Les gardiens
Le Inline Skater Hockey est certainement l'un des sports (voir le premier) où l'importance du gardien est primordial. En play-offs de hockey sur glace, on mentionne parfois que le gardien fait le 50% de l'équipe, sur patins  roulettes on pourrait estimer bien à 55-60%. Ceci reste des chiffres, mais la forme du moment sera déterminante. Romain Berchier a été impérial lors de l'acte 3 alors que Raphaël Friedli l'a été le lendemain! Un bon gardien passe également par une défense appliquée.

 

La défense
Givisiez fait de ce compartiment de jeu son atout numéro un. Avec ceci, les hommes de Laurent Rigolet ont démontré samedi passé qu'ils pouvaient obtenir de large succès en écœurant l'équipe adverse. Malheureusement, si ça se passe mal, l'équipe fribourgeoise peut perdre ses repères comme lors de l'acte 4. La question du week-end, est-ce que Fabiano Santoro pourra remettre les patins? Le Tessinois du SHCG a testé les patins la semaine passée sans succès alors son retour semble improbable! Dommage car le solide gaillard était en feu avant les championnats d'Europe des Nations.
Bienne Seelanders est certainement l'équipe la plus complète du championnat mais elle avait oublié d'être rigoureuse samedi pour gagner. Les ajustements faits par Julien Boillat ont permis aux Seelandais de retrouver leurs allants offensifs. On le dit aisément, l'attaque passe par la défense. 

 

L'attaque
Les individualtiés sont meilleures du côté biennois, par contre les joueurs de Givisiez compensent par un jeu plus collectif. Si les hommes de Julien Boillat arrivent à jouer en équipe, les Roses partiront avec un avantage dans ce secteur de jeu.

 

Les power-play - box-play
Etincellant le samedi, Givisiez a eu bien plus de peine à concrétiser ses occasions le dimanche. La raison: Les Biennois ont tout fait pour déplacer l'attaquant qui gêne le gardien, quitte à devoir jouer avec encore un joueur de moins. Cette situation de jeu pourrait amener d'autres pénalités, Les arbitres auront donc une tâche importante pour donner une limite aux joueurs

 

Les arbitres
Franchement, la paire Taschner - Bremenkamp a été excellente lors des deux derniers matchs. Quand on voit peu ou pas les arbitres, ceci montre bien que le travail a été bien fait. On souhaite qu'il en sera ainsi ce samedi dès 15h00

 

L'heure du match à 15h00
C'est une première dans notre sport et nous souhaitons mettre en lumière cette décision! Les deux équipes, en accord avec la FSIH, ont décidé d'avancer le match à 15h00 pour offrir une meilleure qualité de jeu aux spectateurs. Ce match était prévu initialement à 17h00. En avançant ce match, la température ne descendra pas en flèche après 1 ou 2 tiers et la luminosité sera bonne durant l'ensemble de la partie, sauf en cas de prolongation. Une très bonne et sage décision qu'il faut reveler avec plaisir ! 

 

Le livestreaming by topsniper.ch
Comme lors des actes 3 et 4, TOPSNIPER.CH diffusera en direct vidéo, via son son site internet l'intégralité de la rencontre. Voici le lien pour suivre la rencontre dès 14h45!

 

Photo: Susanne Demierre (www.shcgivisiez.ch)