patrice gPour ce deuxième interview de l'année, nous nous sommes interessés une fois de plus à une personne occupant des tâches importantes dans un club. Nous parlerons prochainement avec les joueurs. Place aujourd'hui à Patrice Gurba qui est le secrétaire du SHC Fontenais mais qui joue aussi pour le plaisir avec la deuxième équipe du club ajoulot. Bonne lecture

TOPSNIPER.CH : Salut Patrice, pourrais-tu te présenter en quelques mots pour les lecteurs de topsniper.ch ?
J'ai commencé le skater au SHC Fontenais comme joueur en 2009. Puis par la suite j'ai repris le secrétariat du club en 2012 lorsque le secrétaire de l'époque qui était Corentin Sautebin a repris la présidence du club. Après un "prêt" de trois années dans l'ancienne 3ème équipe du SHC Baroche (les licences B n'existaient pas encore), j'ai rejoint la 2ème équipe du SHC Fontenais lors de la création de celle-ci en 2016. J'ai aussi commencé d'arbitrer en 2017 au début pour rendre service au club et remplir les quotas mais je vais continuer d'arbitrer pour 2018 car l'arbitrage me plaît autant que de jouer.

Comme tu l’as mentionné, tu es le secrétaire du SHC Fontenais. Est-ce que cette tâche est lourde en travail pour un club qui compte « que » deux équipes ?
Aujourd'hui cette tâche est un peu moins lourde qu'en 2012 lorsque j'ai repris ce poste. En effet, à cette époque, le secrétaire s'occupait aussi d'envoyer les cotisations aux joueurs et aux sponsors. Par la suite ces tâches ont été redistribuées d'une part au caissier et d'autre part via la création d'un poste de responsable sponsoring.

A côté de cela, tu participes activement à la vie du club. Qu’est-ce qui te donne cette envie d’être autant actif dans ce club ?
L'esprit de famille qui y règne. En effet, c'est un club où on se sent bien et où tout le monde tire à la même corde. Il ne faut pas courir après les gens lorsqu'on veut organiser des manifestations ou autre car chacun se propose spontanément et rapidement.

patrice g3
Vous avez un président très présent et qui vous soutient d’une belle manière. Est-ce que la collaboration entre les personnes du comité est aussi bonne que les échos que nous avons ?

Oui c'est clair. Chacun a des tâches bien précises et des choses à organiser. Puis tout se discute ouvertement en comité. Chaque membre du comité à envie de donner du temps sans compter pour le club et par conséquent l'ambiance de travail y est très bonne.

Est-ce que des changements dans le comité sont prévus pour la prochaine saison ?
Mattieu Meyer a intégré le comité 2018. Il y a aussi eu le départ d'Imier Braichet du comité qui, après beaucoup de services rendus au club, va se concentrer sur d'autres occupations.

Vous accueillerez le 10 mars 2018 la Suisse Super Cup qui mettra aux prises le SHC Rossemaison (champion suisse) à Sayaluca (finaliste de la Coupe Suisse). L’affiche est séduisante. Pensez-vous accueillir beaucoup de monde ?
J'imagine que oui, en effet l'affiche est belle et il s'agira d'un jour de fête pour le skater hockey.

Le soir-même, vous recevrez les meilleurs joueurs de Suisse pour la soirée Awards de la FSIH. C’est une belle récompense d’avoir été retenu pour organiser cette manifestation ?
Oui, nous sommes heureux de pouvoir organiser cette journée. Je dois aussi dire que nous ne sommes pas seuls sur ce coup car nous organisons cette journée en partenariat avec le SHC La Baroche.

La FSIH a voulu redynamiser cet événement en la localisant dans le Jura pour qu’il devienne plus populaire que les éditions 2014 et 2015. Buix a réussi son pari la saison passée. Qu’allez-vous faire de votre côté pour amener un plus et quelles sont les attentes de la FSIH ?
Honnêtement, ne faisant pas partie du comité d'organisation de cette journée je ne peux malheureusement pas t'en dire plus sur ce sujet.

Malheureusement pour vous, il sera difficile de décrocher un trophée. (ndlr : Fontenais avait dans le passé remporté le titre de club le plus fair-play). Donc l’important est de participer et de l’organiser ?
C'est juste, comme dit précédemment le principal pour nous est d'organiser cette journée et que ça soit une belle fête.

En tant que joueur de la 2ème équipe, tu peux apporter un œil extérieur sur votre équipe fanion. Que penses-tu de leur saison ?
Juste après la promotion de fin 2016 en 1ère ligue on ne pensait pas arriver à de tels résultats. En effet l'objectif sportif raisonnable qui avait été discuté au comité était d'assurer le maintien. Le classement final et les playoffs disputés en fin de saison ont été un très beau plus que notre équipe fanion a pu offrir au club, à ses membres, et à ses spectateurs.

patrice g2
Avec un peu plus de réussite, cette équipe aurait pu passer les quarts de finales contre Oberbipp ?

Oui, c'est toujours difficile de prévoir l'issue d'un match. Parfois on passe tout près, parfois plus loin, mais de mon point de vue de simple spectateur ça semblait faisable. Après il ne faut pas non plus trop demander. La saison 2017 réalisée par notre équipe de 1ère ligue a été sensationnelle.

Es-tu consulté pour les choix stratégiques au sein des équipes. Rocades des joueurs entre la 1ère et 2ème équipe et les transferts ?
Non, pas du tout. Même si ce sont des sujets intéressants où chacun aimerait pouvoir se prononcer et donner son avis, nous avons une commission sportive qui s'occupe de ce genre de questions et qui par la suite en informe le comité, les équipes et l'assemblée.

Une promotion en 2016 puis une participation aux play-offs de 1ère ligue cette année. On peut imaginer que l’appétit devient toujours plus grand. Que rêvez-vous pour les prochaines saisons ?
Oui on peut imaginer ça, il faut toujours penser à s'améliorer, à progresser et se fixer des objectifs. Après on verra ce que nos responsables sportifs et les coaches se fixeront comme objectifs pour 2018.

Pour évoluer en ligue nationale, il faut absolument une équipe juniors. Est-ce que vous y songez pour le futur ?
Ce n'est pour l'instant pas un objectif prioritaire. En effet comme le SHC La Baroche avec qui nous partageons notre piste possède déjà un mouvement junior, je ne m'imagine pas recréer la même chose dans notre club sur la même piste. Après, c'est vrai qu'en cas de promotion en LNB ça changerait la donne mais chaque chose en son temps et on verra bien ce que l'avenir nous réserve.

Vous accueillez les équipes de La Baroche et de Bonfol sur votre terrain. Comment juges-tu cette situation ? Est-elle viable sur le long terme ?
C'est juste, notre piste est très utilisée avec trois clubs qui se la partagent. Actuellement nous avons un partenariat qui fonctionne bien avec le SHC La Baroche, nous nous partageons le travail entre nos deux clubs pour essentiellement chronométrer les matches, assurer le service à la cantine et entretenir la piste,…

Personnellement la situation actuelle me convient bien, chaque club a son identité et, même s'il y a parfois quelques frictions minimes, la vie à la piste se passe bien.

Est-il utopique de penser que le SHC Fontenais aura un jour un toit au-dessus de son terrain ?
C'est un rêve que chaque membre du club a dû faire un jour ou l'autre. Il s'agirait d'un très beau projet qui demanderait une quantité folle de travail et beaucoup d'énergie à nos membres. Mais actuellement ce n'est pas à l'ordre du jour et question budget c'est impossible avec nos moyens actuels.

Avec la 2ème équipe, dans laquelle tu joues, le principal objectif est le plaisir ?
Oui, ce fut en tout cas l'objectif 2017 et il me semble que cet objectif a été atteint, en tout cas de mon point de vue.

Vous avez gagné 3 matchs sur les 15 joués, mais 4 défaites se sont soldées avec un but de différence. Il y a donc possibilité de mieux faire la saison prochaine ?
C'est clair que tout le monde aime gagner et que sur certains matches perdus, on pouvait se dire après-coup qu'on n'était pas loin d'un autre résultat et de gagner mais il faut laisser du temps à l'équipe de progresser tout en gardant le plaisir de jouer ensemble.

Deux joueurs de la 2ème équipe (Cyril Pape et Mathieu Meyer) ont renforcé l’équipe fanion en fin d’année. Est-ce que d’autres joueurs de votre équipe espèrent aussi faire le saut dans le futur ?
C'est aussi à ça que peut servir une 2ème équipe, aider la 1ère lorsque celle-ci en a besoin. D'ailleurs ces deux joueurs dont tu parles se sont très vite intégrés à l'effectif de la 1ère, ont tout de suite pu y apporter leur contribution et je les en félicite. Il est clair que pour les plus jeunes il faut toujours avoir pour objectif de progresser et viser plus haut. Notre 1ère équipe en 1ère ligue peut donner envie de progresser à certains joueurs de la 2 dans le but d'arriver à l'intégrer par la suite.

patrice g1

 

LES QUESTIONS QUI FÂCHENT :

Es-tu un mauvais perdant ? Oh oui

Quel est ton pire défaut sur un terrain ? J'aime la piste et je ne vois pas le temps passer ce qui peut parfois entraîner des shifts un peu longs de ma part.

As-tu déjà donné un mauvais coup volontairement ? Volontairement non, mais plutôt par maladresse.

Es-tu meilleur au 3ème tiers ou au 4ème tiers ? Jocker

Peux-tu gueuler sur un coéquipier si tu ne reçois pas la balle ? Non mais il m'arrive parfois de grogner en silence.

T'arrive-t-il de faire la fête la veille d'un match ? Non jamais.

 

SI TU DEVAIS RETENIR :

Un coach : Fabio Zürcher même si je n'ai pas encore eu la chance de l'avoir comme coach, j'attends encore qu'il me convoque…

Un gardien : Corentin Sautebin qui était allé au but de Fontenais pour dépanner car ils n'avaient pas leur gardien. Je jouais en prêt à Baroche III, donc contre lui, et il m'avait même laissé marquer.

Un coéquipier : Régis Varrin, car commencer le skater à son âge c'est beau.

Un adversaire : Christophe Gitta lorsqu'il jouait à Buix III.

Un arbitre : Turrian Jean-Philippe qui a été mon parrain lorsque j'ai commencé d'arbitrer en 2017.

Une victoire : Celle contre Bienne skater 90 IIa en 2009 sur un magnifique but de Geoffrey Hirtzlin en prolongation. Avec cette victoire on s'était qualifié pour les playoffs de 2ème ligue. C'était ma 1ère année de skater.

Une défaite : Celle de notre deuxième équipe contre Bassecourt IIb en 2016. Le match était serré et, à 2 minutes de la fin, je laisse partir l'attaquant tout seul contre notre but.

Un but : Celui marqué à mon gardien préféré lorsque je jouais en prêt à Baroche III.

Un souvenir : Le trophée du fair-play gagné par notre équipe en 2011 avec un remerciement tout particulier au Nico sans qui nous n'aurions jamais reçu ce prix.

Topsniper.ch, c’est quoi pour toi ? Un moyen de communication qui sert à faire connaître notre sport et les personnes qui y sont actives (joueurs, arbitres, responsables, etc).

 

Si vous avez toujours plaisir à lire ce genre d'article, aidez-nous à lancer notre crowdfunding en devenant fan de notre page (lien ici). Il suffit juste de cliquer sur devenir fan, soit en y ajoutant votre mail soit en étant connecté à Facebook

Liker ou partager cette page

Contact TOP-SNIPER.CH

Vos informations et vos questions:
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Téléphone 078 842 86 26 
Lundi  au vendredi : 18h00 - 21h00
Samedi et dimanche : 10h00 - 20h00

Vos victoires font notre succès!

N'hésitez pas à nous envoyer vos informations. Nous nous ferons un plaisir de les relayer.
Vos fichiers audio, vidéo ou scripts peuvent être envoyés par whatsapp ou par sms au 078 842 86 26 mais également sur notre mail

 

Réalisation et design du site

GOS-prod